Stéphane Bern : «Les Français sont nostalgiques de la vie de village»

le
1

INTERVIEW - Les Français sont des amoureux de leurs villages et du terroir. Une passion que raconte au Figaro Immobilier Stéphane Bern, qui présentera bientôt une émission dédiée à ce thème.

«Le village préféré des Français», c’est le nom de l’émission que présentera Stéphane Bern sur France 2, en juin prochain. Et le choix est rude! 22 villages, pour 22 régions françaises. Des villages différents par leur architecture, leur culture, leur histoire... Mais des endroits de caractère, dans lesquels il y a de la vie. La vie et la convivialité, ce sont des choses qui se sont progressivement perdues dans nos villages, au fil des décennies. Stéphane Bern nous raconte cette nostalgie française pour ce qu’il appelle «l’âge d’or» de ces villages.

LE FIGARO IMMOBILIER. - Pourquoi avoir choisi précisément ces 22 villages?

Stéphane Bern. - Parce que chacun de ces villages a son Histoire, son authencité, son art de vivre et son aventure humaine qui lui est propre. C’est en cela qu’il sont tous très différents! Il y a un vrai dépaysement dans chacun d’entre eux, qui nous montre les différents visages du terroir français. Malheureusement, nous avons dû nous contenter des régions de France métropolitaine, dans la mesure où il serait trop coûteux d’organiser des tournages dans les DOM et les TOM...

Ont-ils néanmoins un point commun?

Cela peut paraître bête, mais leur point commun réside justement dans leurs différences! Ils ont une identité forte, qu’ils veulent transmettre. C’est cela qui me touche et qui me passionne. Ils sont désireux de perpétuer des idées, un savoir-faire, et s’ouvrir aux gens. Leur donner envie. Et ça marche! Entre le 13 avril et le 19 mai (période pendant laquelle il était possible de voter), plus de 160.000 votants se sont manifestés rien que sur le web pour faire leur choix. La page Facebook de l’émission a quasiment 6000 fans... Cela montre bien que les Français sont sensibles à leur patrimoine!

Vous avez forcément un coup de cœur parmi ces 22 villages...

Évidemment, mais je ne vous le dévoilerai pas! J’ai d’ailleurs des ancrages dans plusieurs régions françaises...

Comment raisonnent les votants selon vous?

Je pense qu’il y a deux cas de figures possibles. Soit il y a effectivement un vrai coup de cœur pour un village (que l’on ne connaît pas forcément) et son identité, soit on vote pour le village de sa région, par fierté ou parce qu’on y a des racines ou de la famille. Quoi qu’il en soit, on s’identifie toujours à un village, pour telle ou telle raison! Sinon, les Français ne seraient pas aussi nombreux à voter...

Justement, à quoi doit-on cet engagement?

C’est une forme de nostalgie. Les Français sont nostalgiques d’un âge d’or, d’un temps où les villages frétillaient de vie et de convivialité. Cette douceur de vivre s’est évaporée, et les villages ont peu à peu été désertés pour les villes... Je trouve cela d’une tristesse absolue. Nos villages sont des mines d’or, il ne faut pas que cela disparaisse. La France est le pays le plus visité au monde, ce n’est pas par hasard!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le samedi 30 mai 2015 à 09:55

    Monsieur Stéphane, je pense que les français ne savent pas ce qu'est la vie de village. dès que les bobos citadins arrivent dans un village, leur premier souci est de faire taire et occire les coqs chanteurs et de rendre muets les clochers tintant les heures... Alors permettez-nous de douter de vos propos !