Stephan Lichtsteiner, le c½ur à l'ouvrage

le
0
Stephan Lichtsteiner, le cœur à l'ouvrage
Stephan Lichtsteiner, le cœur à l'ouvrage

Stephan Lichtsteiner retrouve ce vendredi soir la Lazio qu'il a quittée en 2011 pour la Juventus. Un bon prétexte pour parler du défenseur suisse toujours aussi satisfaisant à Turin, qui nous a fait une belle frayeur en début de saison avec une alerte au cœur.

23 septembre dernier, Juventus-Frosinone. La Vieille Dame est accrochée au bout du temps additionnel par le surprenant promu (1-1). Rageant, mais à vrai dire, ce n'est pas ce qui préoccupe le plus le vestiaire turinois. L'enjeu sportif est même relégué au second plan. Car un vaillant soldat bianconero manque à l'appel. Stephan Lichtsteiner, pris de grosses difficultés respiratoires, a effectivement été contraint de quitter ses partenaires après seulement 45 minutes. Les examens ne tardent pas à révéler une arythmie cardiaque, soit un battement de cœur irrégulier. On craint alors le pire pour le Suisse et une absence d'au moins six mois est même évoquée par la presse transalpine. Heureusement, le verdict est finalement plus clément. Lichtsteiner doit certes passer sur le billard le 2 octobre pour une ablation par cathéter - une opération qui consiste à insérer une petite sonde flexible dans une veine du haut de la cuisse afin de rejoindre le cœur et de détruire les tissus défectueux -, mais il n'est tenu à l'écart des terrains qu'un mois. Mieux, son retour sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach le 3 novembre se passe comme dans un rêve. Licht' inscrit le premier but de sa carrière en Ligue des champions - et de quelle manière ! - et permet à la Juve d'éviter la défaite (1-1). Une belle histoire et surtout une récompense méritée.

WHADDA GOL WHADDA PASS pic.twitter.com/qVvUytYgdB

— Bilal B. (@JuveBillz) 3 Novembre 2015

Un symbole du renouveau de la Juve


Depuis son arrivée à la Juve en juillet 2011, Stephan Lichtsteiner a pris une tout autre dimension. Lorsque la Vieille Dame posait dix millions sur lui, il y a un peu plus de quatre ans, beaucoup avaient trouvé le pari très osé. Certes, le latéral suisse révélé au Grasshopper Zürich et à Lille s'était imposé comme une valeur sûre de Serie A avec la Lazio, mais il affichait souvent de grosses lacunes techniques. C'était bien mal connaître celui qu'on surnomme à Turin le "Swiss Express" que de douter de sa réussite avec les Bianconeri. Lichtsteiner a même fait mieux que…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant