Stelphia demeure prudent sur l'obligataire d'Europe centrale

le
0
(NEWSManagers.com) - Par rapport au début de cette année, les encours de Stelphia Asset Management sont stables aux alentours de 230 millions d'euros, ce qui signifie compte tenu de l'évolution des marchés que des souscriptions institutionnelles sont venues soutenir les actifs sous gestion. La Banque Postale Asset Management et Ofi détiennent chacun 15 % de Stelphia.

Le gestionnaire français, dirigé par Etienne Pourny, PDG et gérant des OPCM taux, ainsi que par Laurent Boudoin, directeur général délégué et gérant de l'OPCVM Stelphia Convergence Actions, s'est fait une spécialité de l'Europe émergente, avec quatre fonds (LBPAM Obli Conergence Europe, 120 millions d'euros de titres libellés en monnaies locales, LBPAM Obli Partenaire Europe, 10 millions, et Ofi Single Select Stelphia Emerging Europe Bond, 20 millions).

Concernant les pays restants du Pacte de Visegrad (Pologne, Hongrie, République tchèque), Etienne Pourny concède que les fondamentaux sont bons, mais que la volatilité est très forte sur ces actifs sains. Dès lors, lorsque les souscriptions arrivent, comme c'est le cas ces derniers jours, le gérant reste prudent et investit " doucement" .

Pour les actions de pays d'Europe centrale et orientale (PECO), Laurent Boudoin souligne qu'en revanche le fonds est investi à 100 %, avec une tonalité défensive. Par exemple, le portefeuille ne comporte que 12 % de bancaires, contre plus de 35 % dans l'indice de référence ; si Stelphia sous-pondère également les titres du secteur de l'énergie, son analyse " bottom up" l'a conduite à surpondérer en revanche les télécommunications et les industrielles. La performance au 28 juin.a été depuis le début de l'année de 124 points de base supérieure à celle de l'indice CECE de la Bourse de Vienne.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant