Steinmeier réclame plus de coopération contre l'EI en Europe

le
0
    20 juillet (Reuters) - Le ministre allemand des Affaires 
étrangères a dit jeudi souhaiter un approfondissement de la 
coopération entre services de police et agences de 
renseignements en Europe et une accélération des efforts 
internationaux pour combattre l'Etat islamique. 
    "Les attaques qui ont été commises montrent qu'il n'existe 
pas de sécurité absolue", a dit Frank-Walter Steinmeier à 
Reuters dans un entretien écrit.  
    "La terreur frappe au hasard et peut toucher n'importe 
lequel d'entre nous (...). Le fait est que nous devons 
approfondir la coopération entre la police et les services de 
renseignements en Europe et améliorer le partage des 
informations." 
    Un jeune réfugié de 17 ans a blessé lundi cinq personnes 
dans le sud de l'Allemagne avant d'être abattu par la police. 
Comme lors de l'attentat de Nice, l'attaque a été revendiquée 
par l'EI. 
    Frank-Walter Steinmeier juge primordial de poursuivre le 
combat contre l'Etat islamique au Moyen-Orient et d'améliorer 
les perspectives des populations délivrées de l'influence de 
l'organisation djihadiste. 
    Le seul moyen de combattre l'extrémisme sur le long terme 
est de garantir que les différentes religions et groupes sociaux 
puissent coexister, que ce soit dans les pays occidentaux ou au 
Moyen-Orient, a dit le ministre. 
    "Semaine après semaine, l'EI recule. Les actions coordonnées 
de la communauté internationale contre l'EI fonctionnent, mais 
les succès militaires n'auront d'effet à long terme que si 
l'Irak a la confiance des populations des zones libérées". 
    "Lorsque la ville de Mossoul sera libérée de l'Etat 
islamique, nous devrons faire face à des défis humanitaires, 
sociétaux et politiques immenses, comme nous l'avons vu à la 
libération de Falloudja. 
 
 (Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant