Steinmeier invite Israël à étudier l'accord de Lausanne

le
0

(Actualisé avec citations) WROCAW, Pologne, 3 avril (Reuters) - Le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, a invité vendredi les autorités israéliennes à étudier de plus près l'accord d'étape de Lausanne sur le programme nucléaire iranien. Pour le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, la conclusion d'un accord sur le nucléaire iranien représente une menace pour l'existence même d'Israël. ID:nL6N0X0083 "Nous demandons au gouvernement israélien d'examiner l'accord plus attentivement. Ses grandes lignes ont pour but de garantir la sécurité du Moyen-Orient (...), qui va se renforcer, pas s'affaiblir", a assuré le ministre allemand des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse organisée après un entretien avec ses homologues polonais et français. "Il est trop tôt pour se réjouir", a-t-il poursuivi. "Nous pouvons être satisfaits mais j'espère aussi que l'Iran respectera les principaux points de l'accord conclu hier". Frank-Walter Steinmeier a participé aux négociations marathon de Lausanne entre l'Iran et les Etats membres du groupe P5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne + Allemagne). L'accord-cadre conclu jeudi doit ouvrir la voie à un règlement définitif du contentieux d'ici à la fin juin. Benjamin Netanyahu a exigé vendredi que ce règlement soit assorti d'un engagement de la part de l'Iran à respecter le droit à l'existence de l'Etat hébreu. ID:nL6N0X00Z0 LE POINT sur l'accord cadre de Lausanne: ID:nL6N0X005M (Jakub Iglewski; Henri-Pierre André pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant