Steinmeier attendu en Turquie malgré les critiques envers Ankara

le
0
    BERLIN, 10 novembre (Reuters) - Le chef de la diplomatie 
allemande, Frank-Walter Steinmeier, se rendra mardi prochain en 
Turquie pour ne pas "claquer le porte" au nez d'Ankara, malgré 
les critiques exprimées par Berlin sur la répression qui a suivi 
la tentative de coup d'Etat de juillet dernier. 
    Suspendre les discussions d'adhésion de la Turquie à l'Union 
européenne heurterait le peuple turc autant que le gouvernement, 
a expliqué le ministre des Affaires étrangères jeudi pendant un 
débat parlementaire. 
    "Si nous claquons la porte maintenant et jetons la clé, nous 
décevrons beaucoup de gens en Turquie qui espèrent l'aide et le 
soutien de l'Europe, en particulier en ce moment", a dit 
Frank-Walter Steinmeier. 
    Il a néanmoins souligné que la réinstauration de la peine de 
mort, évoquée par le Premier ministre turc, Binali Yildirim, et 
à laquelle le président Recep Tayyip Erdogan s'est dit 
favorable, signerait "sans équivoque" la fin du processus 
d'adhésion à l'UE.  
    Il a ajouté que Berlin continuerait à inciter Ankara à 
respecter l'état de droit. 
    "Nous souhaitons avoir de bonnes relations avec la Turquie, 
mais la situation a changé et nous devons ajuster notre 
politique", a souligné Frank-Walter Steinmeier. 
 
 (Andrea Shalal, Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant