Steinbrück tente de remobiliser la gauche

le
0
Le candiat du SPD, qui ne dispose que d'un tiers d'opinions favorables, très loin derrière Merkel, veut rattraper son retard sur les conservateurs pour les élections fédérales de septembre.

Peer Steinbrück, chef de file du SPD et principal rival d'Angela Merkel, a tenté mardi de relancer sa campagne électorale. Le candidat de gauche joue sur les fondamentaux, en se plaçant sur le terrain social.

Le parti social-démocrate a dévoilé les quatre axes majeurs de sa campagne pour déloger la chancelière le 22 septembre: loyers abordables, introduction d'un salaire minimum légal, lutte contre la pauvreté du troisième âge et amélioration des solutions de garde pour les familles. Avec ces thèmes, qui serviront de support à une grande campagne d'affichage, le SPD veut s'attirer en particulier les faveurs des laissés-pour-compte du modèle allemand.

Malgré une économie florissante, la paupérisation d'une frange de la société, due notamment aux bas salaires qui ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant