Steinbrück se prend les pieds dans le salaire de la chancelière

le
0
Le candidat social-démocrate allemand donne l'impression d'être obsédé par l'argent, alors que son électorat attend un salaire minimum généralisé.

Peer Steinbrück a lancé le débat à sa manière, comme un éléphant dans un magasin de porcelaine de Noël. Répondant aux questions dominicales de la Frankfurter Allgemeine am Sonntag, le candidat social-démocrate (SPD) a affirmé bille en tête: «Pratiquement chaque directeur de Caisse d'épargne de Rhénanie-du-Nord-Westphalie gagne plus que la chancelière», en référence à une riche région dont il fut ministre-président.

Le problème n'est pas de savoir s'il a raison ou tort: le challenger d'Angela Merkel est dans le vrai. Les journaux ont vérifié ses dires et le directeur de la Caisse d'épargne de Paderborn, ville de 150.000 habitants à mi-chemin entre Cologne et Hanovre, gagne 388.000 euros par an. Un revenu bien supérieur à celui de la chancelière, même si elle cumule ses revenus de chef de l'exécutif (17.0...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant