Steinbrück à gauche toute contre Merkel

le
0
Le chef du SPD, à la traîne dans les sondages, joue la carte sociale pour effacer ses bourdes.

Sérieusement distancés dans la course pour la Chancellerie, les sociaux-démocrates du SPD ont mis un coup de barre à gauche, dimanche, espérant ainsi refaire leur retard à cinq mois des élections législatives. Réunis dans la cité bavaroise d'Augsbourg (sud), quelque 600 délégués du SPD ont adopté leur programme gouvernemental baptisé «Pour un nouvel équilibre social dans notre pays». Les délégués ont réservé une standing ovation à leur candidat, Peer Steinbrück, pour tenter de balayer les dissensions internes alors que ce gaffeur en série est devenu le principal handicap de son camp.

«Je veux devenir chancelier de la République fédérale allemande», a-t-il lancé sous un tonnerre d'applaudissements. À l'issue de son discours, la principale interrogation n'a pas été dissipée: en a-t-il encore les moyens? Selon un récent sondage, 48 % des supporteurs du SPD jugent ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant