Steed Malbranque ne veut pas tout gâcher

le
0
Steed Malbranque ne veut pas tout gâcher
Steed Malbranque ne veut pas tout gâcher

Steed Malbranque, vous êtes moins bien depuis quelques matchs. Que se passe-t-il ? Est-ce le contrecoup après votre longue absence ?
Ce serait se trouver des excuses. C?est le collectif qui est moins bien : on éprouve des difficultés à remettre la machine en route. Je ne me sens pas fatigué, je n'ai pas de problème. J'espère que le rythme va revenir. A Troyes (2-1, 20eme journée), j'ai pris un coup sur une cuisse. Là, j?étais un peu malade mais c?est tout. C'est sans rapport. Ce n?est qu?une question de temps, il faut bien travailler pour retrouver le rythme.

Ce n?était pas le cas vendredi dernier contre l?Evian TGFC (0-0, 21eme journée de Ligue 1)?
Nous n'avons pas livré un bon match contre Evian. Nous ne nous cherchons pas d'excuse mais nous voulons regarder devant avec ce match contre Valenciennes (22eme journée). Il est très important. Il faut voir ce qu'il faut faire contre VA pour récupérer les points perdus.

Que vous inspire cette équipe de Valenciennes ?
Je ne sais pas si c?est le meilleur endroit pour se relancer. C'est une bonne équipe. Ce sera compliqué d'autant que chez elle, elle est très performante. J'espère que nous serons prêts. Je n'ai jamais joué là-bas.

« Le Mercato ne cause pas de soucis au sein du groupe »

Etes-vous perturbé par le Mercato ?
C?est toujours une période particulière. Mais ça ne cause pas de soucis au sein du groupe. Nous vivons bien. L?équipe a conscience de sa force. Nous avons peut-être des difficultés à nous remettre en route. Nous allons rapidement réagir. Il faut se remettre en question. Ce serait bête de tout gâcher en se laissant vivre après une bonne première moitié de saison.

On parle encore beaucoup de vous en équipe de France. Pensez-vous encore aux Bleus ?
Je ne suis pas trop au courant. Je ne ressens pas cette popularité car je regarde très peu les émissions sur le football, je ne lis pas les journaux. Je ne peux pas mesurer si je suis populaire ou non, ni si on parle de moi en bien ou en mal. Je ne me pose pas cette question. Je me suis déjà exprimé sur l'équipe de France. Ce sera difficile vu mon âge (ndlr : 33 ans) d'être sélectionné. Si c'est le cas, je serai très content. Mais le sélectionneur prépare une compétition avec des joueurs d'avenir. C'est logique. Nous verrons. Le plus important est de livrer de bons matchs avec Lyon et de retrouver la Ligue des Champions. L'équipe de France, ce serait la cerise sur le gâteau.

Vous êtes passé par Fulham, Tottenham et Sunderland en Angleterre. Que pensez-vous de la campagne de recrutement de Newcastle qui mise exclusivement sur des joueurs français ?
Quand il y a beaucoup de Français comme ça, il faut faire attention à ne pas créer de clans. Cela peut créer certaines tensions. A Fulham, Tigana nous demandait de parler anglais entre Français pour montrer l?envie de s?intégrer à la culture.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant