Statu quo de la BoE : M&G met en lumière le risque politique lié à un nouvel assouplissement

le
0

(AOF) - Après la décision de la Banque d'Angleterre de ne pas abaisser ses taux d'intérêt trois semaines après la victoire du Brexit au référendum, M&G estime que des mesures seront sans doute annoncées en août. La réunion coïncidera avec la publication du rapport sur l'inflation qui devrait contenir une révision des prévisions de croissance et d'inflation au Royaume-Uni, autant d'arguments qui pourraient justifier des mesures de soutien. Selon M&G, un "paquet" de mesures pourraient être annoncées pour éviter la récession et accoitre la stabilité financière.

La BoE pourrait par exemple abaisser ses exigences concernant le capital des banques, comme évoqué début juillet. M&G n'exclut pas non plus des achats d'obligations d'entreprises.

Mais la question politique va également intervenir lors de cette réunion. Alors que la livre faible va favoriser l'inflation, la BoE va sans doute s'engager dans un assouplissement de sa politique. La banque centrale va donc vraisemblablement donner la priorité à la croissance et la lutte contre la récession au détriment de sa cible d'inflation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant