Statoil abaisse le coût d'un important gisement en mer du Nord

le
0
STATOIL RÉDUIT DE 20% LE COÛT DU GISEMENT DE JOHAN SVERDRUP
STATOIL RÉDUIT DE 20% LE COÛT DU GISEMENT DE JOHAN SVERDRUP

OSLO (Reuters) - La compagnie pétrolière norvégienne Statoil a abaissé lundi d'environ 20% son estimation du coût de la première phase de développement du gisement de Johan Sverdrup en mer du Nord, tout en relevant nettement sa prévision de production.

Le coût de la phase initiale d'exploitation de ce site, le plus important gisement découvert en mer du Nord depuis plus de 30 ans, a été ramené à 99 milliards de couronnes (10,66 milliards d'euros), contre une estimation initiale de 123 milliards de couronnes.

La production durant cette première phase devrait atteindre 440.000 barils par jour (bpj), soit bien davantage que la fourchette de 315.000 à 380.000 bpj précédemment avancée par Statoil.

"Nous constatons à présent les résultats de la bonne coopération entre Statoil, ses partenaires et ses fournisseurs. Nous réduisons fortement les coûts d'investissement et nous augmentons la capacité de production, l'estimation des ressources et la valeur du gisement", se félicite le directeur général de Statoil, Eldar Saetre, dans un communiqué.

Le coût total de Johan Sverdrup, y compris la deuxième phase de développement, a été abaissé dans une fourchette de 140 milliards à 170 milliards de couronnes, contre 170-220 milliards de couronnes précédemment.

Une fois pleinement développé, ce gisement devrait avoir une capacité de production de 660.000 barils par jour. Statoil évoquait initialement une fourchette de 550.000 à 650.000 bpj.

Statoil est le principal actionnaire du projet avec une participation légèrement supérieure à 40%. Ses partenaires sont le suédois Lundin (22,6%), les norvégiens Petoro et Det norske (11,57% chacun) et le danois Maersk (8,44%).

(Terje Solsvik; Bertrand Boucey pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant