Stationnement : Paris choisit un opérateur pour développer le paiement par téléphone

le
0
Il sera possible pour l'usager de prolonger ou raccourcir à distance sa durée de stationnement, ou encore d'acheter une option pour être prévenu par SMS 10 minutes avant la fin, indique le communiqué. wavebreakmedia ltd/shutterstock.com
Il sera possible pour l'usager de prolonger ou raccourcir à distance sa durée de stationnement, ou encore d'acheter une option pour être prévenu par SMS 10 minutes avant la fin, indique le communiqué. wavebreakmedia ltd/shutterstock.com

(AFP) - Paris, où le respect du stationnement payant est trois fois inférieur à la moyenne nationale, a choisi un opérateur pour expérimenter le paiement par téléphone portable dans quatre arrondissements à partir de la fin du premier trimestre 2014, a annoncé mardi la municipalité.

L'objectif est de déployer ce nouveau service dans toute la ville "à partir de 2015", est-il précisé dans un communiqué.

La commission d'appel d'offres de la ville de Paris, qui faisait face à 14 propositions, a attribué la semaine dernière au groupement Vinci-PayByPhone "l'accord cadre du stationnement de surface par téléphone portable", souligne le communiqué, qui ne donne aucun détail financier.

Ce système "PayByPhone", exploité par la société PayPoint, cotée à la bourse de Londres, existe déjà dans plusieurs villes de France pour des courses de taxi, la location de voitures ou de vélos en libre-service et se déploie progressivement pour le stationnement automobile.

Il permet -à condition d'être préinscrit et identifié avec une carte bancaire- de régler son stationnement "au quart d'heure près", soit via une application internet accessible avec un smartphone, soit par serveur vocal pour un téléphone standard.

En outre, il sera possible pour l'usager de prolonger ou raccourcir à distance sa durée de stationnement, ou encore d'acheter une option pour être prévenu par SMS 10 minutes avant la fin, indique le communiqué.

Le système, qui existe depuis 10 ans dans plusieurs pays étrangers, a été déployé pour la première fois en France en 2009 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) par Vinci Park, selon le site internet www.paybyphone.fr.

A Paris, quatre arrondissements du centre (Ier, IIe, IIIe, IVe) seront concernés l'an prochain par l'ouverture aux automobilistes "visiteurs" d'abord, puis dans un deuxième temps aux résidents et aux professionnels.

"Ce service se fera au même tarif qu'actuellement, sans surcoût pour les usagers", souligne la municipalité, qui déplore un taux de respect du stationnement payant de 9% contre 30% en moyenne au niveau national.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant