Starbucks veut moins d'armes dans ses restaurants

le
0
Jusque-là tolérante à l'égard du port d'armes, Starbucks demande aujourd'hui à ses clients de ne pas en amener dans ses restaurants, mais sans l'interdire. Un coup dur pour les partisans du port d'armes, qui avaient fait de la chaîne de cafés un de leurs emblèmes.

Howard Schultz, patron de Starbucks, a publié une lettre ouverte sur le site de la chaîne de cafés pour inciter les clients à venir sans arme. Auparavant tolérante à l'égard des armes, la société opère ainsi un changement à 180 degrés de sa politique. Celle-ci consistait jusqu'à présent à se référer aux lois locales concernant le port d'arme. «Peu de sujets aux Etats-Unis génèrent des débats plus polarisés et passionnés que les armes. Ces derniers mois, les magasins Starbucks et nos employés ont été placés contre leur gré au centre de ces débats», écrit Howard Schultz en introduction du courrier.

La bienveillance à l'égard des armes appliquée par la société de Seattle avait été saluée par les p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant