Starbucks s'attend à une nouvelle année record 

le
0
La chaîne américaine prévoit d'ouvrir 700 cafés dans le monde, en 2011-2012.

«Il y a trois ans, plus personne ne croyait en Starbucks. Nous nous sommes profondément remis en cause, et nous avons gagné notre pari, se félicite Howard Schultz, fondateur de la chaîne américaine de cafés, qu'il avait quittée en 2000 avant de revenir aux commandes en 2008, quand le groupe était en pleine crise. Les résultats de l'exercice 2010-2011 (clos fin septembre) seront records, tant en termes de chiffre d'affaires que de profits, alors que 2009-2010 était déjà historique. Et 2012 s'annonce, elle aussi, comme une bonne année.»

L'homme d'affaires, qui s'est imposé comme le sauveur de l'entreprise, était jeudi de passage à Paris pour faire la promotion de son livre, Comment Starbucks a sauvé sa peau sans perdre son âme (Éditions Télémaque et Les Éditions du Mécène).

Pour redresser la barre, il a été contraint de sévèrement réduire la voilure, même s'il se félicite d'être parvenu à reclasser 60 % du personnel. Aux États-Unis, 800 cafés avaie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant