Starbucks relance son développement en Amériques et en Chine

le
0

NEW YORK (Reuters) - Starbucks a l'intention d'ouvrir plus de 3.000 points de vente dans la région Amériques d'ici cinq ans, ce qui représente une hausse de plus de 20%, a annoncé mercredi la première chaîne mondiale de cafés lors d'une présentation stratégique à New York.

Le groupe a également déclaré que la Chine deviendrait son deuxième marché dès 2014, l'Empire du Milieu passant devant le Canada.

La compagnie américaine développe une stratégie de croissance qui repose autant sur le thé et les jus de fruits que sur le café.

La groupe marque une pause sur les acquisitions, après plusieurs achats dont le vendeur de jus Evolution Fresh et La Boulange, pour des montants respectifs de 30 millions de dollars (23 millions d'euros) et 100 millions de dollars. Starbucks a également acquis la chaîne de magasins de thé Teavana pour 620 millions de dollars.

"Nous sommes rassasiés pour le moment en terme de ressources et de capacité", a déclaré mercredi le directeur général, Howard Schultz.

La nourriture a longtemps constitué le maillon faible de Starbucks qui prévoit de lancer les pâtisseries de la marque la Boulange ainsi que d'autres friandises dans plus de 2.500 magasins aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année.

"Il y a toujours un risque à acquérir autant de marques", selon Sarah Senatore, analyste chez Bernstein, ajoutant que Starbucks limitait ce risque avec des acquisitions cohérentes avec sa stratégie de croissance à long terme.

Howard Schultz a admis que la croissance du groupe en 2007 et 2008 -avant que l'entreprise ne soit frappée par la crise immobilière- était "indisciplinée", il a ajouté que Starbucks ne renouerait pas avec sa stratégie antérieure de "croissance à tout prix".

Lisa Baertlein, Constance De Cambiaire pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant