Starbucks lance son plan pour l'emploi

le
0
Alors que l'incertitude pèse sur le plan de Barack Obama, la chaîne de cafés propose son programme pour l'emploi, basé sur les dons de particuliers.

Après avoir «sauvé la peau» de Starbucks, du titre de son dernier ouvrage (1), Howard Schultz, patron et fondateur de la chaîne de cafés veut faire de même pour... l'emploi américain. Baptisé «Create jobs for USA» («Créons des emplois aux États-Unis»), le projet, qui démarrera au 1er novembre, mettra à contribution les clients de la chaîne de café avec des dons à partir de 5 dollars. L'argent collecté sera redistribué sous forme de prêts à des petites entreprises ou encore pour des constructions de logements. Pour le lancement de l'opération, Starbucks va injecter 5 millions de dollars via sa fondation, mais ne fournit pas d'informations sur le niveau espéré des contributions.

Issue d'un partenariat avec le réseau Opportunity Finance Network (OFN), qui rassemble des programmes de financements communautaires, l'iniative vise surtout les communautés défavorisées. Sur son site le programme rappelle que le taux de chômage américain (qui atteint 9,1% au mois

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant