Staples et Office Depot discuteraient d'une fusion

le
0
STAPLES ET OFFICE DEPOT SERAIENT EN DISCUSSIONS AVANCÉES EN VUE D'UNE FUSION
STAPLES ET OFFICE DEPOT SERAIENT EN DISCUSSIONS AVANCÉES EN VUE D'UNE FUSION

(Reuters) - Staples et Office Depot, deux géants américains des fournitures de bureau, sont en négociations avancées en vue d'aboutir à une fusion, rapporte le Wall Street Journal en citant des sources proches des discussions.

Les modalités d'une telle opération, dont le montant n'a pu être obtenu, ne sont pas connues et il n'est pas certain que les pourparlers déboucheront sur un accord, ajoute le journal.

Staples a une capitalisation boursière d'environ 11 milliards de dollars (9,7 milliards d'euros) tandis que celle d'Office Depot est d'environ 4,1 milliards de dollars.

Il n'a pas été possible de joindre les deux sociétés dans l'immédiat.

Le fonds activiste Starboard Value a prôné mardi une fusion entre les deux groupes en jugeant qu'un mariage permettrait de réaliser des économies substantielles.

L'entité issue d'une telle fusion serait mieux armée pour affronter la concurrence des distributeurs en ligne comme Amazon.com et des grandes chaînes de supermarchés comme Wal-Mart, qui vendent les mêmes produits tels que le papier ou les cartouches d'encre, mais moins cher.

Un projet de fusion serait toutefois examiné avec attention par les autorités de la concurrence, qui avaient bloqué en 1997 une tentative de rachat d'Office Depot par Staples.

La FTC a approuvé en 2013 l'acquisition d'OfficeMax par Office Depot, pour 976 millions de dollars, sans exiger de fermeture de magasins, en jugeant que la concurrence s'était accrue dans le secteur.

(Supriya Kurane à Bnagalore; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant