Standard & Poor's s'inquiète de la réputation de News Corp

le
0
Les activités du groupe pourraient pâtir gravement du scandale des écoutes en Grande-Bretagne, selon l'agence de notation qui menace de dégrader sa note. Le départ de Rupert Murdoch serait envisagé.

Le scandale des écoutes téléphoniques qui fait vaciller l'empire du magnat de la presse Rupert Murdoch pourrait sérieusement porter atteinte à la santé financière du groupe News Corp. L'agence de notation Standard & Poor's a ainsi mis sous surveillance la note du groupe de média, actuellement à BBB+. Les investisseurs saluent cette décision: le titre News Corp, qui perdait encore 4,32% hier à Wall Street, rebondit ce mardi matin à la Bourse de Sydney, gagnant 2,75% à la mi-séance.

Standard & Poor's s'inquiète de «l'augmentation des risques associés aux activités et à la réputation (du groupe) alors que les poursuites judiciaires s'étendent». Les conséquences financières du scandale sont déjà lourdes pour News Corp qui a dû renoncer à son projet phare de rachat de la totalité de la chaîne satellitaire BSkyB. Et l'agence de notation estime qu'une réputation ternie «peut faire fuir des clients actuels ou futurs, faire perdre des opportunités et dé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant