Standard & Poor's relève la perspective de la note de la France à AA «stable»

le , mis à jour à 21:59
8
Standard & Poor's relève la perspective de la note de la France à AA «stable»
Standard & Poor's relève la perspective de la note de la France à AA «stable»

La nouvelle méritait bien un cocorico. Deux après avoir infligé un nouveau camouflet à la France en la plaçant sous surveillance négative, l'agence de notation économique Standard and Poor's a relevé la perspective de sa note (AA) à «stable». Ce faisant S&P a voulu saluer «l'introduction graduelle de réformes pour relancer la croissance sur fond de consolidation budgétaire».

 

L'agence américaine, dont les appréciations sont très suivies par les créanciers de la France, avait été la première à priver la France de son précieux triple A, en janvier 2012, provoquant un véritable coup de tonnerre à quelques mois de la présidentielle.

 

Le ministre de l'Économie et des Finances Michel Sapin a jugé que cette révision à la hausse était «signe de la confiance de l'agence dans les perspectives économiques et budgétaires du pays» et que «les réformes entreprises payaient». Le Premier ministre, dans un post publié sur son compte Facebook ce vendredi soir, en a tiré les mêmes conclusions : 

 

«Nos réformes pour redresser notre économie, notre attractivité, sans RIEN sacrifier de notre modèle social, paient. Continuons ! », a réagi le Premier ministre. 

 

 

Les «risques» de dégradation que S&P avait identifiés lors du placement de la France sous surveillance négative ne sont pas «matérialisés» à l'heure actuelle, a indiqué S&P dans son communiqué, estimant que «la reprise économique est en bonne voie, tout particulièrement si le rebond dans les investissements des entreprises est confirmé, et si la croissance de l'emploi accélère».

 

L'agence a notamment mis en exergue «les réformes de la fiscalité et du code du travail», qui devraient avoir «des effets stabilisateurs sur l'emploi, la croissance, la compétitivité et les finances publiques».

 

Des perspectives stables selon les quatre agences

 

«Cette décision conforte le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM il y a un mois

    La note de notre pays qui représente, en simplifiant, des revenus annuels de 300 mds et les dépenses de 370 mds, donc déficit de 70 mds (23 %), a été améliorée. Qui a dit "surprenant".

  • GR207 il y a un mois

    ../.. Il est évident que quelques nouvelles arriveront immanquablement dans les prochaines semaines qui permettront à Pépère de justifier sa candidature en décembre prochain et il sera réélu en mai 2017... grâce à son cynisme, sa ténacité et la médiocrité de ses opposants...

  • GR207 il y a un mois

    Voilà une information qui va très certainement être abondamment relayée dans les prochains jours par les medias aux ordres. Outre que c'est un non évènement (note qui passe de négatif à neutre sans récupération du triple A...) elle arrive à point nommé pour enrayer la spirale négative dans laquelle Pépère est en train de disparaitre. Ceux très nombreux qui ne croient plus en la candidature et la réélection de Pépère en seront pour leurs frais ../..

  • vdufour3 il y a un mois

    Est-ce la perspective de la sortie de la gauche aux prochaines élections ?

  • Spartaku il y a un mois

    triple A perdu sous la droite sarkozienne et en voie de récupération sous la droite hollandaise ... Vivement la gauche ... mouarff !!

  • janaliz il y a un mois

    L'éloge de la médiocrité ! Décidément ces Américains ne comprennent pas grand chose...

  • dupon666 il y a un mois

    un bon vassal est recompensé

  • d.e.s.t. il y a un mois

    Savamieux va nous faire croire qu'il est sauvé, mais combien a-t-il payé pour cette manipulation?