Standard & Poor's anticipe une deuxième année de contraction de l'économie russe

le
0

(AOF) - L'agence de notation Standard & Poor's s'attend à ce que le PIB russe baisse de 1,3% en 2016, signant ainsi sa deuxième année consécutive de contraction après le recul de 3,7% enregistré l'année dernière. S&P estime que la reprise devrait intervenir en 2017 même si elle a abaissé sa prévision de croissance de 1,8 à 1%. La principale raison des difficultés de la Russie, qui est l'un des principaux producteurs mondiaux de pétrole, restera le bas prix du baril.

S&P a d'ailleurs revu à la baisse ses estimations pour le cours du Brent, attendu désormais à 40 dollars le baril en moyenne en 2016 alors que la précédente estimation, fournie en septembre, le donnait à 55 dollars. La baisse de la valeur des exportations entrainée par le cours du baril pourrait cependant être partiellement compensée par un recul des importations en raison d'une demande domestique moindre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant