STANDARD CHARTERED flambe après avoir rassuré sur les créances douteuses

le
0

(AOF) - Standard Chartered (+9,76% à 571,30 pence) domine facilement l’indice FTSE 100 grâce à une nette baisse des provisions pour créances douteuses au premier trimestre. Elles se sont élevées à 471 millions de dollars contre 1,126 milliard au quatrième trimestre 2015 et 476 millions de dollars un an plus tôt. Sanford C. Bernstein cité par Bloomberg anticipait un montant bien supérieur : 650 millions de dollars. Malgré tout, son bénéfice imposable, qui sert de référence pour les sociétés britannique, a chuté de 64% à 539 millions de dollars.

La dégradation des comptes de Standard Chartered résulte en particulier de la chute de 24% de ses revenus à 3,34 milliards de dollars. Aucune de ses divisions n'a été épargnée.

S'agissant de sa solvabilité financière, la banque britannique revendique un ratio de fonds propres durs de 13,1%, en progression de 50 points de base sur le trimestre. L'année dernière, Standard Chartered a procédé à une augmentation de capital de 3,3 milliards de livres sterling.

Le plan stratégique dévoilé en 2015 prévoit notamment la suppression de 15 000 emplois et doit permettre de réaliser 2,9 milliards de dollars d'économies brutes entre 2015 et 2018.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant