Stagnation du secteur manufacturier chinois en septembre

le
0

PEKIN (Reuters) - Le secteur manufacturier chinois n'a connu qu'une croissance modérée en septembre, les petites entreprises étant confrontées à des surcapacités et à une demande faible, a annoncé le Bureau national des statistiques (BNS).

Son indice PMI du secteur a progressé à 51,1 contre 51,0 en août, un chiffre supérieur à 50 et qui dénote donc une croissance mais inférieur aux attentes, les économistes anticipant en moyenne une hausse à 51,5.

Publié lundi, le PMI manufacturier calculé par HSBC avait lui aussi déçu dans sa version définitive, s'établissant à 50,2 contre 50,1 en août et 51,2 annoncé en estimation "flash" une semaine plus tôt.

Les deux enquêtes semblent suggérer que la reprise de la deuxième puissance économique mondiale n'est pas encore solidement installée.

"La tendance à l'amélioration se confirme pour les grandes et moyennes entreprises mais les plus petites restent confrontées à des difficultés", a déclaré Zhao Qinghe, statisticien au BNS. Le sous-indice des petites entreprises a de fait reculé à 48,4 contre 48,8 en août, sous la barre des 50, alors que celui des grandes entreprises a progressé à 52,1 contre 51,8.

Haibin Zhu, économiste pour la Chine chez JP Morgan à Hong Kong, se dit toujours inquiet pour la solidité de la reprise chinoise. "Elle pourrait atteindre un pic au troisième trimestre puis ralentir au quatrième trimestre en variation séquentielle", dit-il.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant