Stagnation de l'activité dans les services en mars en France

le
0
L'INDICE DE L'ACTIVITÉ DANS LES SERVICES PRESQUE INCHANGÉ EN MARS EN FRANCE
L'INDICE DE L'ACTIVITÉ DANS LES SERVICES PRESQUE INCHANGÉ EN MARS EN FRANCE

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur des services en France a quasiment stagné en mars, montrent les résultats définitifs de l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achats publiés mercredi.

L'indice PMI sectoriel s'est inscrit à 50,1, à comparer à 50,0 en février, seuil qui distingue croissance de contraction. Une première estimation, il y a deux semaines, l'avait donné à 50,0.

L'enquête montre également une décélération dans les "nouvelles affaires", l'indice sectoriel s'établissant à 50,0, contre 51,2 en février.

L'indice sectoriel des perspectives d'activité augmente toutefois à 66,0 contre 61,1 un mois plus tôt.

L'indice PMI composite recule pour sa part à 48,7 contre 49,0 en première estimation et 50,2 en février.

"L'incertitude continue de régner dans le secteur des services français. L'activité reste en effet stable pour le deuxième mois consécutif en mars, tendance reflétant une nouvelle stagnation des nouvelles affaires. La faiblesse de la demande, observée ces derniers mois entraîne un maintien des excédents de capacité dans les entreprises et compromet les créations d'emploi", observe Jack Kennedy, économiste auprès de Markit.

"Les prestataires de services français parviennent toutefois à augmenter leurs tarifs en mars, atténuant ainsi les pressions sur leurs marges bénéficiaires. En outre, le regain d'optimisme se confirme au cours de la dernière période d'enquête, après les faibles perspectives d'activité enregistrées ces derniers mois", ajoute-t-il.

Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant