Stade Français : " Un rêve " pour Parisse

le
0
Stade Français : " Un rêve " pour Parisse
Stade Français : " Un rêve " pour Parisse

Sergio Parisse, capitaine du Stade Français, a fondu en larmes en fin de match et a confié réaliser " un rêve " en soulevant le bouclier de Brennus.

Sergio Parisse était déjà là en 2007, année du dernier sacre du Stade Français. Mais depuis, l’Italien n’a jamais fait d’infidélité à son club. Passé par des moments difficiles, le troisième-ligne parisien est depuis devenu capitaine. Privilège ultime, Parisse a soulevé le bouclier de Brennus ce samedi soir, accompagné de l’autre joueur incontournable du club, Pierre Rabadan. « C’est un rêve. Je sais pas quoi dire, c est incroyable », peine à glisser l’international italien, en larmes, au micro de France 2. Ce n’était pas une belle finale à regarder, mais on s en fout, on a gagné. On a envoyé et on n’a jamais lâché. Clermont nous a mis en difficulté mais on s’en est sorti comme toujours. »

Julien Dupuy, au micro de France 2 : « C’est énorme, on sort de six ans compliqués et cette année personne ne nous attendait. Nous non plus. C’est peut-être ça qui nous a aidé. Aujourd’hui on eu chaud, très chaud. C’est une joie immense. »

Rabah Slimani, au micro de France 2 : « C’est symbolique pour moi qui ai toujours joué à Paris. C’est l’aboutissement des années de galère. Ca fait des années qu’on travaille pour remonter la pente. On a eu un point fort avec la mêlée mais il n’y a pas que ça. Toute l’équipe a été énorme. On est presque tous de la même génération. C’est des mecs avec qui j’ai grandi… »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant