Stade français : Quesada " ne s'interdit pas de rêver "

le
0
Stade français : Quesada " ne s'interdit pas de rêver "
Stade français : Quesada " ne s'interdit pas de rêver "

Tout juste sacré champion de France, le Stade français retrouve enfin la Coupe d'Europe. Et si son manager, Gonzalo Quesada, se réjouit déjà d'affronter les meilleures équipes européennes, il sait que la tâche sera rude.

« J'ai suivi cet événement aux côtés de Simon Raiwalui (entraineur des avants, ndlr) et on se disait que le tirage serait beau quoi qu'il arrive, a confié Gonzalo Quesada, directeur sportif du Stade français. Il n'y a pas de petites équipes. On voit bien que chaque saison, Trévise met en difficulté des équipes françaises. Franchement, c'est un grand honneur de tomber face à des clubs historiques comme le Munster et Leicester. Revenir dans la grande Coupe d'Europe en croisant le chemin de deux monstres, c'est un réel plaisir. On est impatients de fouler la pelouse de Thomond Park et d'accueillir la Red Army à Jean-Bouin. On est assurés de vivres des moments incroyables.

Pourquoi pas un autre exploit…

Je ne sais pas si on sera prêts ou si le niveau ne sera pas trop haut pour nous. Mais, comme pour le Bouclier de Brennus, on ne s'interdit pas de rêver. Mais en interne, il faudra qu'on fasse très attention à la gestion de la saison, à nos objectifs, à notre effectif qui va beaucoup évoluer. Ce sera très difficile de se projeter entre les matchs de Top 14 pendant la Coupe du monde puis le Tournoi des VI Nations. Ce sont plusieurs saisons en une saison. Ce sera très exigeant mais on s'interdit de le vivre comme une contrainte. Le mot qui ressort, c'est l'honneur ! »


>>> Les poules de la Champions Cup

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant