Stade Français : Le mea culpa de Quesada

le
0
Stade Français : Le mea culpa de Quesada
Stade Français : Le mea culpa de Quesada

Très remonté après la défaite du Stade Français contre Toulon dimanche (23-16), Gonzalo Quesada avait vivement critiqué l'arbitre de la rencontre. Lundi sur Twitter, le directeur sportif du club parisien s'est excusé.

Gonzalo Quesada regrette. L’Argentin, très en colère après la défaite du Stade Français contre Toulon dimanche (23-16), avait mis en doute l’impartialité de l’arbitre en affirmant que ce dernier « avait fait ce qu’il fallait pour que Mourad Boudjellal ne râle pas ». Le Sud-Américain, dont le dérapage verbal n’est pas passé inaperçu, a tenté de se racheter via Twitter.

L’Argentin a tenu à présenter ses excuses à l’arbitre de la rencontre, Jérôme Garcès. Le directeur sportif du Stade Français a regretté son manque de sang-froid devant les médias : « Avec la presse je vois qu'à chaud j'ai été excessif avec l'arbitrage. Je profite pour m'excuser avec J. Garces et son équipe ». Gonzalo Quesada n’y était pas allé de main morte après la nouvelle défaite de son équipe. « On a manqué de réalisme mais il y a toutes ces fautes qui n'y étaient pas forcément. Cette défaite n'est pas la faute de Garcès (l'arbitre de la rencontre) mais peut-être qu'en sifflant certaines fautes, il s'est assuré que Mourad ne râle pas dans la presse. Moi non plus je ne vais pas râler. C'est notre meilleur arbitre. Mais il n'a pas arbitré de façon juste. C'est déjà dur de jouer Toulon à la maison, on est également en difficultés, ce n'était pas la peine d'en rajouter. »

Pour l’instant, l’Argentin n’a pas été cité pour ses propos. En cas de citation devant la commission de discipline de la LNR, Gonzalo Quesada risque une suspension.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant