Stabilité de la confiance des ménages français en juin

le
0
Stabilité de la confiance des ménages français en juin
Stabilité de la confiance des ménages français en juin

PARIS (Reuters) - L'indice de confiance des ménages est resté stable en juin en France par rapport à mai, a annoncé l'Insee mardi.

L'indicateur synthétique ressort à 90 et reste nettement inférieur à sa moyenne de longue période calée à 100.

Les 17 économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indice à 89, leurs estimations allant de 88 à 92.

En juin, l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle recule légèrement, souligne l'Insee.

Les soldes correspondant aux situations passée et future perdent ainsi chacun un point et restent inférieurs à leur moyenne de longue période.

En revanche, leur opinion sur l'opportunité de faire des achats importants progresse (+3 points).

L'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle et future est stable, les soldes correspondants restant supérieurs à leur moyenne de longue période.

Les ménages jugent que le moment est un peu plus favorable qu'en mai pour épargner (+2 points), le solde correspondant restant supérieur à sa moyenne de long terme, ajoute l'Insee.

L'opinion des ménages sur le niveau de vie passé en France recule de 2 points. Les perspectives d'évolution du niveau de vie baissent légèrement, après six mois de hausse. Ces soldes restent nettement inférieurs à leur moyenne de longue période.

Sur le chômage, les anticipations sont en forte hausse : les ménages sont nettement plus nombreux qu'en mai à anticiper une augmentation. Après avoir reculé de six points en mai, le solde bondit de 11 points et se situe sensiblement au-dessus de sa moyenne de long terme.

L'opinion des ménages sur l'inflation passée et future s'est stabilisée.

Jean-Baptiste Vey, édité par Emmanuel Jarry

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant