Sri Lanka-Le pape canonise le père Vaz devant une foule immense

le
0

COLOMBO, 14 janvier (Reuters) - La pape François a canonisé mercredi le père Joseph Vaz, un missionnaire d'origine indienne qui a vécu aux XVIIe et XVIIIe siècles, en présence de plusieurs centaines de milliers de Sri-Lankais lors d'une messe célébrée sur le front de mer à Colombo. Eprouvé par la chaleur à son arrivée dans l'île, la veille, le souverain pontife âgé de 78 ans a semblé détendu tandis qu'il délivrait son message de tolérance à une foule toujours très marquée par le long conflit séparatiste qui s'est achevé en 2009. "Saint Joseph nous a montré qu'il est important de transcender les divisions religieuses pour faire triompher la paix", a-t-il déclaré dans son homélie. Né en 1651 à Goa, qui était alors une possession portugaise, le père Vaz s'est rendu au Sri Lanka à l'âge de 36 ans pour prendre la défense des catholiques alors persécutés par les colons hollandais calvinistes. François a invité les Sri Lankais à suivre l'exemple de leur premier saint pour faire prévaloir la paix, la justice et la réconciliation. Les catholiques représentent 7% de la population de l'île, qui est à 70% bouddhiste et à 10% musulmane. Le pape s'était prononcé la veille en faveur de la formation d'une commission du type "vérité et réconciliation" pour faire la lumière sur le conflit qui a fait rage pendant 26 ans. Il s'est achevé par la déroute de la guérilla tamoule, au terme d'une offensive gouvernementale qui a coûté la vie à 40.000 civils, selon une estimation de l'Onu. Avant de prononcer son homélie, François, arrivé en papamobile, en était descendu pour se mêler à la foule. "Nous avons besoin de gens comme lui pour garantir la paix et l'harmonie dans le ce pays", a souligné Fathima, une musulmane venue assister à la cérémonie. François devait ensuite se rendre en hélicoptère à Mahdu, dans le Nord à dominante tamoule, pour prier au sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire qui a été bombardé pendant la guerre. Jeudi, il gagnera les Philippines, deuxième et dernière étape de cette tournée asiatique qui culminera dimanche par une messe en plein à laquelle six millions de personnes pourraient assister. (Shihar Aneez et Philip Pullella, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant