Srebrenica : un jet de pierres blesse le Premier ministre serbe

le , mis à jour le
0
La délégation dirigée par Aleksandar Vucic quitte la cérémonie après une attaque au cours de laquelle le Premier ministre serbe a été touché à la tête par un jet de pierres.
La délégation dirigée par Aleksandar Vucic quitte la cérémonie après une attaque au cours de laquelle le Premier ministre serbe a été touché à la tête par un jet de pierres.

Le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic a été conspué et touché à la tête par un jet de pierres lors de la commémoration samedi du massacre de 8 000 musulmans à Srebrenica, Belgrade dénonçant aussitôt une attaque contre « la Serbie tout entière » exigeant des « excuses publiques » pour « tentative d'assassinat ». Des dizaines de milliers de personnes commémoraient dans cette ville de Bosnie le massacre commis il y a 20 ans par les forces serbes bosniennes. Le Premier ministre serbe s'était rendu à ces cérémonies, déclarant vouloir rendre hommage aux victimes, sans pour autant utiliser le terme de génocide reconnu par la justice internationale.

M. Vucic venait de déposer une fleur devant un monument portant les noms des plus de 6 200 victimes identifiées et enterrées au mémorial de Srebrenica lorsque la foule a commencé à scander Allah Akbar (Dieu est grand) et à lancer des pierres dans sa direction. Certains ont tenté de s'en prendre physiquement à lui. Des journalistes de l'AFP ont vu que des hommes qui assuraient sa protection avaient été touchés par des jets de pierres. Selon l'agence officielle serbe Tanjug, M. Vucic a lui-même été touché à la tête, et ses lunettes ont été brisées.

Le Premier ministre a quitté le mémorial en courant, protégé par ses gardes du corps, notamment à l'aide d'un parapluie, selon des journalistes de l'AFP, tandis que, par haut-parleurs, les organisateurs lançaient des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant