Srebenica : Mladic nie toute implication

le
0
Des propos de l'ancien général serbe en Bosnie ont été rapportés par son fils. Son avocat souligne la «fragilité mentale de son client». Une manifestation pour «l'Attila serbe» est organisée à Belgrade

L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, a assuré qu'il n'avait «rien à voir» avec le massacre de Srebrenica, un des épisodes les plus sanglants de la guerre en ex-Yougoslavie. Les propos de l'ancien militaire, arrête jeudi en Serbie et inculpé de crime contre l'humanité, ont été rapportés dimanche par son fils Drako qui venait de s'entretenir avec lui à l'unité de détention du Tribunal serbe pour les crimes de guerre.

Selon son fils, l'ancien militaire a encore déclaré avoir donné pour ordre «d'évacuer d'abord les blessés, les femmes et les enfants, puis les combattants» à Srebrenica. Il a répété «qu'il n'avait rien à faire avec (le massacre)» et ce qui a «pu être fait derrière son dos». C'est la première fois depuis son arrestation que Ratko Mladic s'exprime sur le sujet.

La justice internationale accuse «le boucher des balkans» d'avoir organisé la plus importante campagne d'épuration ethnique en Europe depuis la fin de la Deuxiè

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant