SQLI à la fois prédateur et cible potentielle

le
0
Capture d'écran du site Internet de SQLI. (© SQLI)
Capture d'écran du site Internet de SQLI. (© SQLI)

Le titre de l’agence de marketing digital a bondi de près de 10% le 25 septembre dernier. Les investisseurs ont salué l’annonce d’un net redressement des comptes au premier semestre, où le chiffre d’affaires a crû de 14%, dont 8% hors acquisitions, avec une marge opérationnelle de 5,1%, contre à peine 1,5% un an plus tôt.

Ces bonnes performances confortent le directeur général de SQLI dans la concrétisation d’une nouvelle progression des revenus et de la rentabilité au second semestre et dans l’atteinte des objectifs du plan stratégique pour 2016 : un chiffre d’affaires d’environ 200 millions d’euros et une marge opérationnelle courante comprise entre 8 et 10%.

Pour y parvenir, SQLI devra lancer une ou plusieurs acquisitions, notamment en Europe du Nord, avec un budget de 20 à 30 millions d’euros et la possibilité d’une augmentation de capital en cas d’opération d’envergure.

Doté d’un capital très éclaté, la société pourrait aussi faire l’objet d’une OPA à terme dans un secteur qui se consolide à vive allure. Cet intérêt spéculatif justifie la prime de valorisation de 25% du titre, qui a gagné 11% depuis notre conseil d’achat du 22 mai 2015.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant