Springer Science ira en Bourse après l'échec de la vente

le
0

FRANCFORT (Reuters) - L'éditeur allemand Springer Science+Business Media a confirmé vendredi l'intention de ses actionnaires de se focaliser sur son introduction en Bourse, après l'échec de leur projet de cession au fonds d'investissement BC Partners.

Des sources proches du dossier avaient auparavant annoncé à Reuters l'échec des négociations avec BC Partners , ne laissant d'autre solution que de mettre l'éditeur sur le marché.

L'offre de 3,1 milliards d'euros de BC Partners a été jugée insuffisante par les actionnaires de Springer Science, le fonds suédois EQT et le fonds souverain Government of Singapore Investment Corporation (GIC), ont-elles précisé.

Les deux actionnaires du groupe menaient en parallèle des projets de cession et d'introduction en Bourse, cherchant à obtenir la meilleure valorisation possible.

Springer Science a annoncé la semaine dernière son intention de lever autour de 760 millions d'euros dans le cadre d'une introduction en Bourse.

Springer Science publie chaque année 2.200 revues anglophones et plus de 8.000 ouvrages dans les domaines des sciences, de l'économie et des transports.

Son principal concurrent est l'éditeur anglo-néerlandais coté Reed Elsevier, dont la capitalisation boursière atteint 9,6 fois ses résultats ses principales activités, selon les données de Thomson Reuters Starmine. Sur cette base, la valorisation de Springer Science serait à 3,3 milliards d'euros.

EQT et GIC avaient acquis l'éditeur en 2009 pour 2,3 milliards d'euros.

Alexander Huebner, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant