Springer Nature bloque l'accès à certains de ses contenus en Chine

le
1
    PEKIN, 1er novembre (Reuters) - Springer Nature, qui publie 
les prestigieuses revues scientifiques "Nature" et "Scientific 
American", a annoncé mercredi qu'elle avait dû bloquer l'accès à 
un certain nombre d'articles de son site en Chine pour se mettre 
en conformité avec la loi chinoise. 
    Selon le Financial Times, la mesure touche un millier 
d'articles contenant des mots clés comme Taïwan, Tibet et 
Révolution culturelle et proposés en chinois. 
    "Cette mesure est profondément regrettable mais elle a été 
prise afin de prévenir des conséquences plus étendues pour nos 
clients et nos auteurs", indique la maison d'édition dans un 
communiqué. 
    "Il ne s'agit pas de censure éditoriale et cela n'affecte 
pas les contenus que nous publions ni leur accessibilité 
ailleurs dans le monde", note le texte précisant qu'il s'agit de 
respecter la réglementation chinoise. 
    Springer Nature estime que la mesure n'a qu'un impact 
"limité" y compris en Chine puisqu'elle touche moins d'un pour 
cent de ses contenus. "En ne faisant rien, nous prenions le 
risque bien réel que tous nos contenus soient bloqués", ajoute 
l'éditeur basé en Allemagne. 
    En août, les Presses universitaires de Cambridge (CUP) 
avaient dû retirer de leur site en Chine quelque 300 articles ou 
recensions d'ouvrages publiés dans la revue China Quarterly sur 
demande du gouvernement de Pékin. Face au tollé provoqué dans le 
monde universitaire, l'éditeur avait remis ces textes en ligne. 
  
 
 (Ben Blanchard; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • masson33 il y a un mois

    Chinois pollueurs intellectuels....