Spotify arrive au Japon, après les autres, mais fort de son expérience mondiale

le
0
Spotify arrive au Japon, après les autres, mais fort de son expérience mondiale
Spotify arrive au Japon, après les autres, mais fort de son expérience mondiale

Le suédois Spotify a annoncé jeudi le lancement au Japon de son service homonyme de musique en flux (streaming), arrivant après plusieurs concurrents sur le difficile marché nippon, où il espère néanmoins révolutionner les habitudes, fort de son expérience mondiale et d'un partenariat avec Sony.Spotify propose aux mélomanes japonais un catalogue de quelque 40 millions de titres, à écouter selon deux formules déjà employées à l'étranger: gratuite mais avec des publicités ou payante selon un forfait mensuel de 980 yens (8,7 euros) sans annonces promotionnelles.Le service sera totalement opérationnel en novembre mais les inscriptions sont ouvertes dès ce jeudi et des privilégiés ont déjà un accès complet."C'est un rêve qui se concrétise aujourd'hui pour moi qui fus tant impressionné par le Japon et sa culture lorsque je suis venu la première fois", a déclaré Daniel Ek, le patron et cofondateur de la jeune entreprise, lors d'une conférence de presse à Tokyo."Le Japon est le deuxième marché mondial de la musique, où le streaming croît et nous espérons le faire grimper davantage encore", a souligné Akira Nomoto, responsable de la négociation des droits pour Spotify. "Le marché japonais est très différent et il est important que nous prenions une position de numéro un", a ajouté M. Ek, avant de présenter le nouveau patron de la filiale nippone, Ichiro Tamaki.Spotify proposera son service non seulement sur les appareils nomades (smarphones, tablettes) et ordinateurs mais aussi sur les consoles de jeu vidéo PlayStation 3 et 4 de Sony, ce qu'il fait certes déjà ailleurs mais qui représente un bel atout dans la patrie du géant de l'électronique. Le patron de la filiale japonaise de jeux de Sony, Atsushi Morita, était dans la salle."Nous avons d'excellentes relations avec Sony, et pas seulement pour le Japon", a assuré à l'AFP Hannes Graah, un des dirigeants de Spotify au Japon.La ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant