Sports US - NFL - San Francisco : Kaepernick persiste et signe

le
0
Sports US - NFL - San Francisco : Kaepernick persiste et signe
Sports US - NFL - San Francisco : Kaepernick persiste et signe

Au centre des débats depuis plusieurs jours suite à son refus de se lever durant l’hymne national, Colin Kaepernick a remis ça la nuit dernière lors du dernier match de présaison des San Francisco 49ers.

Première sortie depuis la polémique qu’il a lui-même lancée et premiers sifflets entendus. La saison de Colin Kaepernick, quarterback star des San Francisco 49ers va être très longue. Resté assis durant l’hymne national contre Green Bay la semaine dernière, le numéro 7 de San Francisco a réitéré son geste ce jeudi soir à l’occasion d’un déplacement sur la pelouse de San Diego. Aligné au coup d’envoi, le quarterback a été hué lors de chacune de ses mises en jeu avec les différentes lignes offensives qui l’accompagnaient. Des sifflets qui ne l’ont pas empêché d’inscrire le premier touchdown du match sur la première série offensive des 49ers.

Les chaussettes, nouvelle provocation

Si Colin Kaepernick n’a été présent sur le terrain que lors du premier quart temps, la réalisation américaine a multiplié les plans sur lui durant la rencontre. Chaque fois qu’il apparaissait sur les écrans du stade, les fans des Chargers ont répété les multiples sifflets entendus tout au long des quinze premières minutes. Il faut dire que le numéro 7 des 49ers sait y faire dans la provocation. Après avoir annoncé qu’il resterait assis durant les prochains rituels d’avant-match, il s’est affiché avec des chaussettes un brin provocatrice lors du dernier entraînement d’avant match ce jeudi après-midi. En guise de protestation contre le traitement des policiers blancs à l’encontre des Afro-américains, Kaepernick a arboré des chaussettes avec des policiers remodelés en cochons.

Un traitement de faveur pas prêt de s’arrêter

Malgré la victoire des siens jeudi contre les Chargers (31-21) avec un 22-0 dans le dernier quart temps, il faudra que le Californien soit mentalement solide car les Américains ne blaguent pas avec l’hymne national et vont lui faire savoir durant les 16 week-ends de la saison régulière qui débute la semaine prochaine. Chip Kelly et ses hommes ouvriront leur saison dans leur Levi’s Stadium de Santa Clara contre les Rams, désormais installés à Los Angeles.

Une tentative de réconciliation ?

Malgré la polémique et l’ampleur de cette dernière, qui a même fait réagir le candidat à la présidentielle américaine Donald Trump, Colin Kaepernick semble enclin à apaiser la situation. Apparu détendu et souriant lors du point presse d’après match, il a indiqué qu’il allait donner le premier million qu’il gagnerait cette saison à des associations caritatives qui viennent en aide aux plus démunis. Un beau geste qui améliorera (peut-être) son image bien écornée ces derniers jours...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant