Sport et cinéma : "La performance sportive est une oeuvre"

le , mis à jour le
0
Le réalisateur Ken Loach et Éric Cantona sur le tournage de Looking for Eric (2009).
Le réalisateur Ken Loach et Éric Cantona sur le tournage de Looking for Eric (2009).

Sport et cinéma, écrit par deux journalistes père et fils spécialistes de cinéma et passionnés de sport Gérard et Julien Camy (éditions du Bailli du Suffren), est une ?uvre exhaustive et esthétique qui référence plus de 1 000 films consacrés au sport et qui fait intervenir une palette de 80 personnalités : de Ken Loach à Teddy Riner en passant par Catherine Lacoste. Les deux auteurs retracent les rapports singuliers ? peu mis en avant en France ? entre le sport et le cinéma au prix de deux ans d'écriture et de plusieurs années de visionnage de plus de 450 films. Interview.Le Point.fr : Votre livre décrit la relation forte entre le cinéma et le sport. Comment l'expliquez-vous ?

Julien Camy : Il s'agit des deux divertissements les plus populaires au monde. Mais leur montée de puissance s'est faite aussi à la même période, fin XIXe ? début XXe siècle. Pendant que l'invention des frères Lumière effectuait ses premiers essais, la pratique sportive commença, elle, à se draper de règles, des fédérations se créèrent, les Jeux olympiques de la Grèce antique ressuscitèrent. Sport et cinéma ont grandi ensemble.

En France, ce rapport fusionnel est peu flagrant...

Oui, en France, le sport n'est pas encore considéré comme un genre cinématographique en tant que tel. Quand le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant