Sport : ces retraités qui roulent sur l'or

le
0
Beckham ne fait pas ici une pub pour un gel capillaire, mais pour une montre de luxe.
Beckham ne fait pas ici une pub pour un gel capillaire, mais pour une montre de luxe.

En dehors des terrains, ces anciens sportifs continuent d'afficher au compteur des fortunes colossales. Le magazine Forbes a dévoilé son classement annuel des athlètes retraités les mieux payés de la planète. Un hit-parade qui prend en compte salaires, licences, activités de sponsoring, présence à des événements..., mais exclut les bénéfices liés aux investissements. Michael Jordan, le meneur de jeuMieux payé que n'importe quel athlète encore en activité, l'ex-superstar de la NBA a empoché la coquette somme de cent millions de dollars l'an dernier. À cinquante-deux ans, l'actuel propriétaire des Charlotte Hornets peut se vanter d'avoir défini l'idée de marketing sportif entre 1980 et 1990, en associant son image à des marques comme Nike, Coca-Cola, McDonald's ou Chevrolet. À l'époque, la firme Nike crée même une chaussure à son nom, baptisée Air Jordan - en référence à sa détente hors du commun - et offre à la vedette des Chicago Bulls sa marque à part entière "Jordan". Rangé des voitures depuis 2003, il n'en demeure pas moins l'une des figures sportives les plus commercialisées et commercialisables de la planète.David Beckham, la gravure de modeRetiré des terrains de football depuis 2013, le mari de Posh aurait amassé soixante-quinze millions de dollars en 2014. Transformé en véritable icône de mode - pour ne pas dire en homme-sandwich -, Sir Beckham enchaîne les contrats publicitaires sans relâche....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant