Sport auto : à la découverte de la "Silicon Valley" de la F1

le
0
Au sein de l'usine de Renault, à Enstone. Au total, sept des neuf écuries de F1 sont basées dans l?Oxfordshire, à proximité du circuit de Silverstone.
Au sein de l'usine de Renault, à Enstone. Au total, sept des neuf écuries de F1 sont basées dans l?Oxfordshire, à proximité du circuit de Silverstone.

Ce week-end, le championnat du monde de F1 reprend ses droits pour une nouvelle saison. Destination Melbourne et le circuit d'Albert Park, où le mercure s'établit à plus de 25 °C, très loin des fraîcheurs printanières du Vieux Continent. Pourtant, c'est dans un tout autre décor, à 16 975 km de là que sont préparés les bolides qui s'élanceront sur l'asphalte australien. Sept des neuf écuries de F1 sont en effet installées dans l'Oxfordshire en Angleterre, une région verdoyante à 1 h 30 au nord de Londres.

Des laboratoires géants

Difficile néanmoins d'imaginer que des usines de haute technologie se situent sur ces terres vallonnées et paisibles, où les routes de campagne serpentent entre les champs et les corps de ferme. C'est là que se trouvent pourtant Enstone, Brackley, Woking, Grove, des noms familiers pour les fans de F1 qui désignent respectivement les structures des écuries Renault, Mercedes, McLaren et Williams.

Pour se rendre chez Renault, mieux vaut prendre son mal en patience : difficile ? même équipé d'un GPS ? de trouver l'usine, qui semble perdue dans des méandres de petits sentiers. « La première fois que je suis venu ici, je me demandais où l'on m'emmenait », sourit un ingénieur de l'écurie tricolore. Pourtant, dès la grille d'entrée franchie, la campagne semble lointaine. Le lieu a des allures de laboratoire géant avec ses 14 000 m2 ?...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant