SPIR COMMUNICATION : l'avancée du plan de transformation n'éclipse pas les semestriels dégradés

le
0

(AOF) - Spir Communication (-3,23% à 4,79 euros) paye en Bourse la publication de résultats semestriels dégradés, qui relègue au second plan de nouvelles avancées dans son plan de transformation opérationnelle. Ainsi, au premier semestre, le spécialiste de la communication et des petites annonces a plus que triplé sa perte nette part du groupe, passée de -5,6 à -19,3 millions d'euros. Ajusté des activités cédées ou en cours de cession (Adrexo, Car&Boat Media), le résultat net des activités poursuivies du groupe est passé d'un bénéfice de 2,7 millions à une perte de 4,3 millions d'euros sur la période.

Cette dégradation des comptes s'explique par les difficultés opérationnelles persistantes auxquelles Spir est confronté. Son résultat opérationnel courant est passé en territoire négatif au premier semestre, à -5,5 millions, alors qu'il était positif un an plus tôt.

Les deux activités du groupe désormais présentées dans le compte de résultat - le groupe a changé son mode de reporting pour tenir compte de son recentrage et des cessions d'activités - ont enregistré une baisse de leurs résultats opérationnels courants.

Le segment Communication locale multicanale, qui recouvre des marques comme Regicom et les offres digitales éditoriales et publicitaires d'Advertising Content, a creusé sa perte opérationnelle, à -7,4 millions d'euros. De son côté, l'activité Médias thématiques, focalisée sur l'immobilier avec le site Logic-immo.com, a vu son bénéfice opérationnel courant reculer de 56,1% à 1,8 million d'euros au premier semestre.

Sur ces deux segments, Spir Communication a notamment été pénalisé par la fin de la distribution du contrat de régie du produit P3, proposé aux professionnels de l'immobilier en association avec le Bon Coin. Cet arrêt est une des raisons de la baisse du chiffre d'affaires du groupe, de -14,1% à 58,6 millions d'euros.

Ces mauvais chiffres semestriels ont relégué au second plan deux annonces qui permettent à Spir de franchir une nouvelle étape dans son programme de transformation opérationnelle. D'une part, le groupe a annoncé la conclusion d'un accord portant sur la cession de sa participation résiduelle de 39% dans Car&Boat Media. Cet éditeur est un spécialiste des sites d'annonces et d'information sur l'automobile. Désireux de recentrer ses activités Médias thématiques sur l'immobilier, Spir s'apprête donc à compléter la cession de cet actif.

D'autre part, Spir est entré en négociations exclusives avec des repreneurs potentiels de sa filiale de distribution d'imprimés publicitaires Adrexo. Enfin, Publicis a fait valoir son intention de déposer une offre de reprise des activités digitales de Regicom, autres actifs dont Spir souhaite se séparer dans le domaine de la communication locale multicanale cette fois. Dans ce contexte, Regicom va solliciter l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire afin de permettre cette cession dans un cadre sécurisé, transparent et concurrentiel.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant