SPIE : la Caisse de dépôt du Québec au-dessus des 5% et nouveau contrat en Hollande

le
0

(AOF) - Au moment où l'AMF annonce que la Caisse de dépôt et placement du Québec a franchi en hausse les seuils de 5% du capital et des droits de vote de la société Spie, détenant désormais soit 5,13% du capital et des droits de vote de cette société, le groupe indique qu'il a été retenu par l’opérateur de réseau électrique des Pays-Bas pour la réalisation de la nouvelle interconnexion haute-tension de 380 kV entre Doetinchem (Pays-Bas) et la Basse-Rhénanie (Allemagne). Spie est en consortium avec Dura Vermeer sur ce projet.

Cette nouvelle interconnexion haute-tension aérienne rentre dans le cadre du programme TenneT DW 380 entre Doetinchem (Pays-Bas) et Wesel (Allemagne). Objectif : renforcer la capacité d'échange entre les deux pays pour répondre à l'offre croissante d'énergie solaire et éolienne. Composée de 54 mâts Wintrack, l'installation s'étendra sur 21 km environ. Elle comprendra deux circuits, le premier de 380 000 kV et le deuxième de 150 000 kV, ce dernier remplaçant l'ancienne interconnexion de même capacité.

Mise en œuvre pour cette opération, la technologie Wintrack est un concept novateur de lignes à haute-tension permettant de réduire sensiblement les champs magnétiques produits par les lignes électriques.

Dans le cadre du consortium constitué pour ce contrat, Spie prendra en charge les travaux électrotechniques, y compris le montage des câbles, tandis que Dura Vermeer assurera les travaux de génie civil.

La section néerlandaise de l'interconnexion, qui relèvera de la responsabilité de Dura Vermeer et de Spie, doit entrer en service en mars 2018, les travaux débutant en avril 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant