Spie et Elis vont se disputer les faveurs des investisseurs

le
0

Comme Spie, société de services multi-techniques aux entreprises (génie climatique, énergie, etc.), dont le projet d'introduction en Bourse a été présenté en juillet dernier, le blanchisseur industriel Elis a lui aussi lancé le compte à rebours de sa cotation. L'entreprise devrait publier un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros, cette année. Néanmoins, les investisseurs se précipiteront-ils sur les titres de ces deux sociétés de taille respectable alors qu'un peu partout en Europe, le premier semestre a été marqué par un net essoufflement des introductions ? Peu d'entre elles ont retrouvé leur premier cours coté. Spie et Elis présentent certains points communs, et surtout leur endettement assez élevé, que l'introduction en Bourse devrait contribuer à dégonfler car chacune en profitera pour faire une augmentation de capital, de 500 millions d'euros pour Spie, et de 700 millions pour Elis. Le blanchisseur industriel a besoin de cet oxygène car il doit financer son développement hors de France, alors qu'il a déjà racheté 43 entreprises depuis 2007 et dit examiner 150 dossiers dans dix pays. Le Brésil, où Elis est déjà numéro 1, fait partie des priorités. 
(lerevenu.com) -

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant