Spéculation : d'une bulle à l'autre

le
0
L'explosion du prix des bulbes de tulipe en 1637 est l'une des premières bulles spéculatives connues. (© Abdallahh)
L'explosion du prix des bulbes de tulipe en 1637 est l'une des premières bulles spéculatives connues. (© Abdallahh)

L'argent quasi gratuit, a entraîné à travers les époques des excès sur l'évolution des valeurs en terme financier. Un des tous premiers exemples a marqué les esprits au XVIIe siècle. En janvier 1637, le prix des bulbes de tulipes est passé de quelques florins à 4.000 florins pièce. Une époque où un professionnel qualifié gagnait 30 florins par an !

A la fin des années quatre-vingt-dix, la spéculation a tout emporté dans le domaine des technologies, médias et télécoms : les TNT. Ainsi, à l'époque, des entreprises introduites en Bourse se payaient, même sans bénéfices, plus de dix fois le chiffre d'affaires. L'indice du Nasdaq, la Bourse technologique, qui était de 1000 points en 1995, a dépassé les 5000 points en 2000 pour retomber vers 3000 en 2012 et remonter à près de 5000 en 2015.

Nouvelles vedettes aujourd'hui : les réseaux sociaux. Le succès des introductions des domaines numériques en témoigne. Des phénomènes du secteur, comme Apple, surprennent. Ce titre est entré en triomphant à l'indice Dow Jones !

L'avis du Revenu : Les succès spectaculaires de Google et Apple doivent appeler à la prudence sur ce secteur à potentiel.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant