SpectraTime, une société du groupe Orolia, remporte un contrat de 4 M€ pour la fourniture d’horloges à Rubidium spatiales pour le système indien de navigation par satellites

le
0
Communiqué

SpectraTime remporte un contrat de 4 M€ pour la fourniture d’horloges à Rubidium spatiales pour le système indien de navigation par satellites

Neuchâtel, le 4 Septembre 2008

SpectraTime, une société du groupe Orolia SA (NYSE Alternext Paris - FR0010501015 - ALORO), annonce aujourd’hui avoir remporté un contrat d’un montant d’environ 4 M€ portant sur la fourniture d’horloges à Rubidium pour le système indien de navigation par satellites (IRNSS). Avec ce nouveau contrat, SpectraTime confirme son positionnement de fournisseur de référence pour le marché de la navigation et est en passe de devenir la première société au monde pour le nombre d’horloges atomiques volant à bord de satellites.

IRNSS (Indian Regional Navigational Satellite System) –

Le système indien de navigation par satellites, développé par l'Agence spatiale indienne ISRO, sera constitué de sept satellites. Trois des satellites seront placés en orbite géostationnaire et les quatre autres en orbite géosynchrone. La constellation sera également constituée d’un segment sol consistant en un centre de contrôle principal et de stations sol permettant de suivre les satellites et garantir l'intégrité du système. Le système IRNSS, dont le premier satellite pourrait être lancé en 2009, sera capable de fournir une position absolue avec une précision de 20 mètres à travers toute l'Inde et à une distance de l’ordre de 2000 km au-delà de ses frontières.

Les horloges atomiques de SpectraTime: le cœur du système –

Le principe de la navigation par satellites est basé sur la transmission à l’utilisateur de signaux en provenance d’au moins quatre satellites. Et pour que les données de positionnement soient précises, ces signaux doivent être parfaitement synchronisés. Le contrôle extrêmement précis du temps à bord de chaque satellite, réalisé grâce à des horloges atomiques embarquées, est donc une condition centrale pour la performance du système de positionnement. Dans le cadre du programme IRNSS, chaque satellite transportera à son bord quatre horloges atomiques au rubidium conçues et réalisées par la société neuchâteloise SpectraTime, filiale du groupe Orolia. Ces horloges constituent la base de temps des satellites, et sont donc l’élément clé du système de navigation. Elles permettent d’atteindre une stabilité de moins de 10 milliardièmes de secondes par jour. « Pour donner un point de comparaison, nos horloges sont 10 millions de fois plus précises qu’une montre à quartz », précise Pascal Rochat, Directeur Général de SpectraTime.

Ce nouveau contrat permet à la société neuchâteloise de conforter sa position de leader sur le marché mondial des horloges spatiales

Avec ce nouveau contrat, obtenu quelques mois après la mise en service réussie du maser à hydrogène passif à bord du satellite-test Giove-B du système de navigation européen Galileo, SpectraTime conforte sa renommée mondiale sur un marché en pleine croissance : « Une constellation de navigation par satellite à couverture mondiale comporte de 20 à 30 satellites, embarquant chacun 3 à 4 horloges atomiques. D’ici à 5 ans, SpectraTime devrait être la première société au monde pour le nombre d’horloges atomiques dans l’espace » souligne Pascal Rochat.

À propos de SpectraTime

SpectraTime, société du groupe Orolia, développe et fabrique des oscillateurs haute technologie à rubidium à faible coût, de GPS intelligents et horloges synchronisées multi-références et de solutions de tests de haute précision. Ses produits sont utilisés dans un large éventail d’applications hautes performances, notamment dans les domaines des télécommunications, la défense, la navigation, l’instrumentation, la télédiffusion et l’espace. http://www.spectratime.com

À propos de Orolia SA

Orolia, groupe de technologies électroniques de précision, réunit des sociétés de pointe spécialisées dans les systèmes temps-fréquence de haute précision nécessaires au fonctionnement des applications les plus critiques. Orolia regroupe les sociétés Spectracom, SpectraTime, T4science et Pendulum Instruments. Les systèmes développés et commercialisés par les sociétés du groupe assurent la production de signaux de temps ultra-précis, la distribution et la mesure de ces signaux au travers des réseaux d'information sur différents marchés en pleine croissance : navigation et espace, défense et sécurité ou encore télécommunication et télédiffusion. Le siège sociale d’Orolia est basée aux Ulis (France), et le groupe possède également des bureaux à Neuchâtel (Suisse) à Rochester (New York) et à Stockholm (Suède) - Plus d’informations sur : www.orolia.com

Contact Presse :

Elodie Cally

elodie.cally@orolia.com

Tél. +33(0)4.92.90.70.42


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant