Spectaculaire progression de la capitalisation des SCPI spécialisées

le
0

Fin 2014, les SCPI capitalisaient 32,87 mds € tandis que le créneau entreprise atteint 29,19 mds € soit 88,92 % du marché. Au sein de ce segment, les 5 SCPI spécialisées ont enregistré une spectaculaire progression de leur capitalisation à 333,4 m€ (+87%)… Reste qu'elles demeurent encore confidentielles dans l'univers des SCPI d'entreprise en ne représentant que 1,01 % de part de marché.

La capitalisation d'une SCPI s'obtient en multipliant le nombre de parts par son prix de souscription ou d'exécution de l'année. Cet indicateur reflète la taille des actifs et sa valeur sur le marché. Plus la capitalisation est élevée, plus grandes sont la diversification des risques et la liquidité de la SCPI.

Plus en détail, le segment des bureaux est celui qui affiche la capitalisation la plus élevée : 22,2 mds€ (+9,7%) pour une part de marché de 67,6 %. Dans cette catégorie qui compte 37 SCPI, 8 ont une capitalisation supérieure à 1 md € : Notapierre (1,61 md €, Unofi), Selectinvest 1 (La Française AM, 1,63 md €), Edissimmo (Amundi Immobilier, 1,59 md €), Elysées Pierre (HSBC Reim, 1,44 md €), Epargne Foncière (La Française Am 1,29 md €), Rivoli Avenir Patrimoine (Amundi, 1,18 md €), Accès Valeur Pierre (BNP Paribas Reim, 1,16 md €) et PFO2 (Périal, 1,01 md €). Quoi que l'engouement des épargnant se soit un peu ralenti l'année dernière (2,25 mds € collectés, +6%), ce groupe demeure les poids lourds du secteur. Pour cause, il représente pour un particulier un moyen facile d'intervenir sur un marché onéreux réservé aux institutionnels. Au sein de ces « méga SCPI », une seule se consacre aux commerces : Immorente (Sofidy ). Mieux, avec une capitalisation de 1,95 mds €, elle est aussi la plus grosse toutes SCPI confondues. Lancée en 1988, Immorente a eu du temps pour grossir et convaincre… avec une capitalisation qui devrait bientôt dépasser les 2 mds €.

Le créneau commercial compte 21 SCPI. La capitalisation globale s'élève à 4,64 mds € en hausse de 10,8 % sur un an. Le groupe affiche de larges disparités en terme de taille. Malgré sa belle collecte (1,1m€) portant sa capitalisation à 2,6m€ (+73%) Coeur de Ville (Sogenial Immobilier) est la « maigrichonne » de l'échantillon. Il est vrai que sa jeunesse – création en 2012 associée à un taux de distribution (4,4%) en deçà de la moyenne de sa catégorie (5,05%) ne lui ont pas laissé le temps de « s'épanouir ». Mais ambitionnant une nouvelle augmentation de son dividende en 2015, ses perspectives devraient être bien orientées cette année. A la seconde place, juste après Immorente, Ficommerce (Fiducial Gérance) capitalise 536,1m€. Sa collecte s'est ralentie l'année dernière (3,3m€ contre 3,7m€ en 2013) alors que son taux de distribution (5,18 %) demeure en phase avec le marché.

Au 3ème rang en terme de capitalisation figurent les 20 SCPI diversifiées avec un total 2 mds €. Le navire amiral de la catégorie, Atout Pierre Diversification (Ciloger, 420 m€) a été soutenu par un bel afflux de capitaux (84,5 m€ en net) à la suite de son augmentation de capital. Derrière elle, Buroboutic (339,85m€, Fiducial Gérance) a récolté de ses augmentations de capital 3,9m€ contre–,5m€ en 2013. Le dernier exercice a vu le versement d'un dividende en net recul (14,04€) sans cette fois, de prélèvement sur le report à nouveau.

Les 5 SCPI spécialisées affichent une capitalisation de 331,4m€ pour une part de marché anecdotique (1,01 %). Néanmoins l'année 2014 a été marquée par la spectaculaire progression de leur collecte (154m€, +103%) et de leur taille (+87% sur un an). La raison ? Le succès de Primovie (Primonial Reim) dont la collecte s'élève à 124,6m€. Loin, loin, derrière et sur le même thème de la Santé, Pierval Santé (Euryale AM) dont le lancement intervenu dans le courant de 2014 à permis d'engranger 16,8m€ ce qui porte sa taille pratiquement au niveau de sa collecte : 18,4m€. A peine plus âgée (2013), Foncia Cap Hébergimmo (Foncia) est montée en puissance. Engrangeant 10,6m€ en 2014, elle capitalise 15,9m€. Son objectif de rendement pour sa première pleine année d’activité à 5% à été réalisé, par le versement d’un dividende de 12,51€.

Sur le thème du résidentiel toutes SCPI confondues, la capitalisation atteint 3,67mds € soit 11,2 % de part de marché. Les 17 véhiculés orientés sur le Malraux capitalisent 340,1m€. A noter que sur une collecte globale de 62,48m€, Reximmo Patrimoine 4 (Amundi) fermée aux nouvelles souscriptions depuis le 16 décembre dernier a capté près de 58 % des capitaux de l'année. Les SCPI de déficit foncier ont leurs aficionados en capitalisant près de 186m€. Le dernier exercice a été marqué par le lancement d'Amundi Defi Foncier (Amundi) et Renovalys 5 (Avenir Finance) dont la taille atteint respectivement 15,4m€ et 9,2m€ comme par le succès des augmentations de capital de Renovalys 4 (Avenir Finance) et LFP Renovimmo (La Française AM). Grand Paris Pierre, « seule SCPI de déficit foncier investie intégralement en région parisienne » (Intergestion), « commence à prendre sa place » auprès des investisseurs. Elle termine l'année avec une capitalisation de 10,1m€

( 5,4 m€ collectés) ce qui a incité la société de gestion a poursuivre l'augmentation de capital jusqu'en septembre 2015. L'objectif est d'atteindre une taille autour de 18m€.

Les SCPI Duflot n'ont guère connu d'enthousiasme. Les 3 produits qui ont vu le jour en 2013 capitalisent 87,1 m€ grâce a un afflux de capitaux sur l'exercice de 41,6m€.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant