Spécial Allemagne - Berlin, ville (trop) cool ?

le
0
Le street Art est bien présent à Berlin où des bâtiments entiers lui sont consacrés.
Le street Art est bien présent à Berlin où des bâtiments entiers lui sont consacrés.

Il y a encore quinze ans - l'auteur de ces lignes peut en témoigner -, annoncer à ses amis qu'on partait pour Berlin vous obligeait à sortir le parapluie face à une pluie de sarcasmes, dans lesquels il était question de "saucisses", de "coupes mulet" et de point Godwin. Aujourd'hui, on vous donnera surtout des conseils pour aller voir la dernière exposition à la mode ou prendre un verre dans le très design Michelberger Hotel. Capitale allemande longtemps marquée par son histoire houleuse, Berlin est devenue en ce début de millénaire la ville la plus branchée d'Europe, un éden pour bobos, un inépuisable filon pour rubrique lifestyle de magazines. Une ville "pauvre mais sexy", selon la formule désormais légendaire du maire, Klaus Wowereit, quitte à devenir une caricature d'elle-même. La journée, on peut admirer des installations d'art contemporain dans un bunker de Mitte, siroter une Bionade sur un Fixie à Neukölln (l'équivalent européen de Brooklyn) ou nager au Badeschiff, un "Berlin Plages" qui rendrait Bertrand Delanoë vert de jalousie. Mais c'est surtout le soir que Berlin marque sa différence avec Paris, offrant une vie nocturne autrement plus trépidante et démocratique dans l'un des 300 clubs recensés. Le plus emblématique d'entre eux, le Berghain, situé dans une ancienne centrale électrique, donnera des frissons au plus blasé des noctambules. Cette imposante cathédrale techno, qui, selon le New York Times, est aux "fans de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant