SpaceX : s'il y avait eu des astronautes, ils "auraient été épargnés"

le
0
L'explosion de la fusée Falcon 9 de SpaceX, le 1er septembre 2016.
L'explosion de la fusée Falcon 9 de SpaceX, le 1er septembre 2016.

Dans la tourmente depuis l'explosion de sa fusée Falcon 9 à Cap Canaveral le 1er septembre dernier, la société SpaceX tente de rassurer. Ainsi, son patron Elon Musk a tenu à préciser sur Twitter que si des astronautes avaient été à bord, ils "auraient été épargnés" malgré la violence de l'incident (voir vidéo ci-dessous). En réponse à un internaute qui lui demandait si le système d'éjection de la capsule Dragon aurait fonctionné lors d'un tel incident, le patron-star de la Silicon Valley a répondu : "Oui, Dragon aurait été épargnée."

La capsule aujourd'hui utilisée pour le transport de fret spatial, dont une nouvelle version a été développée par SpaceX pour les vols habités, pourrait prendre le relais des vaisseaux Soyouz actuellement utilisés par la Nasa. Depuis le retrait des navettes spatiales en 2011, les Américains ont en effet recours aux vaisseaux russes pour convoyer les astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS). La nouvelle capsule Dragon dispose d'un système d'éjection en cas d'incident. Mais ses huit boosters d'urgence ne sont installés que dans le cas où elle transporte un équipage.

500 mètres en cinq secondes

Lors de l'explosion du 1er septembre, aucune capsule Dragon n'était présente sur le lanceur, puisque la fusée ne devait pas rejoindre l'ISS mais mettre en orbite un satellite de Facebook, installé dans la coiffe de Falcon 9. Sur la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant