SpaceX ne réédite pas son avancée de décembre

le
0
    BASE AERIENNE DE VANDENBERG, Californie, 17 janvier 
(Reuters) - U ne fusée Falcon 9 de la société privée SpaceX a 
décollé dimanche de Californie pour placer en orbite un 
satellite d'observation océanique mais la tentative de 
récupération du lanceur n'a pas été couronnée de succès. 
    Le mois dernier, après deux échecs inauguraux, la société de 
l'entrepreneur Elon Musk avait réussi pour la première fois à 
récupérer une fusée, une avancée technologique susceptible de 
réduire considérablement le coût d'un lancement en mettant au 
point une fusée réutilisable. (voir  ID:nL8N14B047 ) 
    Dimanche, la fusée Falcon 9 a décollé en milieu de matinée 
(18h42 GMT) de la base de l'US Air Force de Vandenberg en 
Californie et placé en orbite le satellite Jason-3.  
    Après séparation, le premier étage de la fusée a entamé son 
voyage retour vers une plateforme flottante dans l'océan 
Pacifique. Des responsables de la société Space Exploration 
Technologies ont annoncé que la manoeuvre avait en partie 
échoué, l'atterrissage trop brutal ayant provoqué la cassure 
d'une des "jambes d'atterrissage" de la fusée.  
    Le satellite américano-européen Jason-3 doit surveiller 
l'élévation des océans, une donnée primordiale dans le suivi du 
réchauffement climatique. 
 
 (Gene Blevins; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant