SovEcon revise ses prévisions sur le blé russe

le
0

(Commodesk) L'institut de recherche en agroalimentaire SovEcon a revu à la baisse ses prévisions de récoltes de blé en Russie, au plus bas depuis neuf ans, alors que les moissons se poursuivent en Sibérie et dans l'Oural.

Le consultant moscovite doute que la moisson en cours dépasse les 40 millions de tonnes, du fait des baisses de rendement causés par la sécheresse. Il s'interroge donc sur l'équilibre entre l'offre et la demande en blé russe.

D'une année sur l'autre, la production de blé russe perdrait 27%, sachant que deux millions d'hectares de moins ont été semés en blé de printemps par rapport à 2010-2011.

C'est la plus mauvaise récolte depuis les 34 millions de tonnes de 2003-2004, souligne l'institut. Le ministère de l'Agriculture de la fédération russe s'attend pour sa part à des rendements pour le blé 31% en dessous de ceux de l'an dernier (13,5 tonnes par hectare contre 19,3).

Les clients du blé russe redoutent maintenant que le gouvernement n'impose des restrictions aux exportations de céréales. La Russie avait exporté 21 millions de tonnes en 2011-2012, un chiffre qui pourrait être divisé par quatre cette saison.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant