Southampton ralentit un peu plus Arsenal

le
0
Southampton ralentit un peu plus Arsenal
Southampton ralentit un peu plus Arsenal

Quelques semaines après sa déroute au St Mary's Stadium, Arsenal n'a pas connu la même mésaventure contre Southampton mais n'a pas montré suffisamment pour espérer davantage qu'un match nul (0-0). Les Gunners n'avancent plus et laissent ses concurrents du soir se gaver.

Arsenal FC 0-0 Southampton FC


C'était un cadeau de Noël dont se serait bien passé Arsenal il y a quelques semaines. Lors du Boxing Day, les Gunners avaient reçu une fessée – leur pire défaite de la saison en Premier League – contre Southampton (4-0). Une déconvenue qui avait même pris des allures de leçon. Ce mardi soir, les pensionnaires de l'Emirates Stadium avaient donc à cœur de prouver qu'ils avaient retenu leurs erreurs face à leurs bourreaux de décembre. Arsenal n'a pas été aussi catastrophique que la précédente fois, mais n'a pas non plus affiché un visage éclatant (0-0). La magie d'Özil n'a opéré qu'un temps, Sánchez avait faim mais revenait de blessure et Giroud a eu du mal à se mettre en évidence. Sans compter que Fraser Forster s'est élevé comme un rempart infranchissable. Grâce à son portier, les Saints enchaînent un quatrième match sans défaite et bouclent également un quatrième clean sheet d'affilée. Si les soldats d'Arsène Wenger ne se sont plus inclinés à domicile contre leur adversaire du soir depuis 1987 en championnat, ils font ce soir la mauvaise opération en perdant du terrain dans la course au titre avec un quatrième match consécutif sans succès en Premier League.

La virtuosité d'Özil non récompensée


En conférence de presse d'avant-match, Arsène Wenger l'avait clairement martelé : "C'est un gros mois pour nous". Avant la réception de Leicester et le déplacement à Old Trafford puis la rencontre étoilée face à Barcelone en huitièmes de finale aller de la Champions League, Arsenal doit en découdre avec Southampton. Si son infirmerie reste toujours aussi remplie, le manager alsacien accueille avec joie le retour d'Alexis Sánchez dans le onze de départ, deux mois après sa dernière apparition en championnat. Quant à Gabriel, il accompagne Koscielny en défense centrale, Mertesacker étant suspendu. Du côté de Southampton, Ronald Koeman compose avec l'absence de Davies et décide ainsi de titulariser Long (Pellè étant trop juste physiquement pour débuter) devant puis Romeu au milieu de terrain. Hormis un coup franc lointain de Ward-Prowse qui met Čech à contribution d'entrée, l'entame est largement en…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant